On pose la question de la criminalisation de l’homosexualité dans un
pays qui s’orgeuillit d’incarner une transition démocratique
exemplaire dans le monde Arabe.

En Tunisie les homosexuels et bisexuels courent toujours le risque d
etre envoyer derriere les les barreaux, en application de l article
230 du Code penal qui reprime l homosexualite

Entre 60 et 70 homosexuels serait condamme chaque annee a des Peines d
emprisonnement allant jusqu a 3 ans, non seulement ca mais encore le
faite d imposer un test anal et cela s apparente a la torture, c est a
dire on a Porte a son integralite morale et physique.

Les LGBT vivent aussi un rejet social violent, leurs droits
depuis longtemps sont discretes et taboues :< Nous Devons vivre Cache
partout que notre vie privee ne regarde que nous, et si on Affiche
notre orientation sexuelle on sera chasse par la famille et expulse
par la societe.

Quand on est homosexuel en Tunisie, il faut vivre a deux visages, tu
ne montre pas que tu es different car il y a le risque d etre
confronte a la violence, et meme a la mort, et il y a un autre risque
aussi important LA LOI.

Et on peut citer le cas de six etudiants qui ont ete condammes pour
homosexualite a trois ans de prison et de cinq ans de banissement de
la ville de Kairouan en Tunisie, il s agit de la peine prevue de l
article 230 du Code penal qui criminalise la Sodomie. Les etudiants
ont egalement du subir un test anal pendant leurs interrogation.

En ecrivant ces lignes j avais beaucoup de Chagrins et de Peines. la
peur d etre retourne a un pays la ou je n aurais pas le moindre
respect et le moindre droit de vivre une liberte physique et
intellectuelle , un pays qui me prive de la securite et lassurance d
une vie normale non seulement ca mais aussi la peur d etre attaque et
agresse par une famille traditionnelle qui interdit toute orientation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 5 =